Actualités

Du 17 mai au 21 juillet, Gilgogué, « voyageur étonné », primitiviste intarissable, accroche ses toiles récentes pendant le salon du livre Etonnants Voyageurs à Saint-Malo, à la galerie Les Naufragés du Temps. Séance de vernissage et de signature le 18 mai. L’artiste sera présent et signera son catalogue pendant le vernissage.

*D’ascendance italienne, issu du monde des usines normandes, collectionneurs d’art africain, convaincu que l’art brut et l’art primitif n’ont pas la place qu’ils méritent, Gilgogué devient assembleur de formes et de couleurs, récupère, détourne, transforme, métamorphose en permanence. Les résultats de cette agitation créatrice permanente très influencée par l’école Cobra, s’exposent à Caen, Albi, Bruxelles, Rome, Barcelone…Aux côtés des plus grands (Corneille, Clavé, Alechinsky en 1991 à la galerie Pharmagora à Paris, et en 2003 avec Kijno, Picasso, Vélickovic ,Ben au Centre Culturel Valéry Larbaud à Vichy. A Beaugency en 2009 avec Bruce Clarke.

Pour nos amis de la région parisienne Gilgogué expose également chez Listte Alibert, Place des Vosges du 11 mai au 14 juin. Le lendemain, dimanche 19, à la galerie, Bruce Clarke, invité officiel du festival du livre au Palais du Grand Large, dédicacera ses livres et catalogues : Dominations (éditions Homnisphères) qualifié par Alain Mabanckou de « véritable manifeste esthétique », ABC (fondation Zinsou) et Who’s Afraid (Musée des Arts Derniers). Le public pourra également découvrir les dernières sculptures métalliques de l’artiste togolais Didier Ahadji, les peintures 2013 du Zimbawéen Sanélé Dlhomo.

 

Les commentaires sont fermés.